Le maréchal Davout est-il Maltais ?

Publié le 25/10/2021

De Loïck PORTELLI

Introduction

« Françoise Adélaïde Minard de Velard, la mère de l’un des plus grands maréchaux de Napoléon, Louis Davout, (1770-1823), fait duc d'Auerstaedt (1808) et prince d'Eckmühl (1809), descendait elle-même de la famille Teuma, l’une des principales familles de Gozo. » [1]

C’est ce que nous apprenons au détour d’un entretien donné par M. GAUCI, Chief Herald of Arms of Malta (Héraut d’armes en chef de Malte) [2] à l’Australian Heraldry Society le 30 septembre 2021. Il est également l’auteur d’ouvrages de référence concernant la noblesse maltaise dont The Peerage and Knightage of Malta [3] où figure également cette affirmation dans le chapitre consacré à Ferdinando Teuma, comte d’Għajn Tuffieħa.

L’allégation concernant le maréchal Davout figure également sur un site de généalogie maltaise anglophone. Ce dernier est plus prolixe et nous donne de précieuses informations généalogiques :

1 Francesco Teuma, x 1576 (Matrice Gozo) Marietta Meilach
1.1 Anna Teuma, x 1600 (Senglea) Mro Vincenzo Azzopardi
1.1.1 Caterina Azzopardi x 1630 (la Valette) Mro Domenico Minardi (de Marseille, France).
1.1.1.1 Vincenzo Minardi x 1657 à La Valette Teresa Agius.
1.1.1.1.1 François Minard (retourne à Marseille, marchand) x Marie Josèphe de Clugny
1.1.1.1.1.1 Lieutenant-colonel Etienne Mynard de Velard x Thérèse Minard de Lautreville
1.1.1.1.1.1.1 Françoise Adélaïde Minard de Velard ( - 1810) x Jean-François Davout. 
1.1.1.1.1.1.1.1 Louis Nicolas Davout (1770-1823), maréchal.

Généalogie dite « maltaise » supposée du maréchal Davout.

Les Minard français

Entreprenons désormais la fastidieuse vérification des allégations en consultant l’acte de baptême du maréchal Davout daté du 11 mai 1770 à Annoux (Yonne) : 

le onze mai mille sept cent soixante-dix a été baptisé par moi prêtre soussigné, Louis Nicolas Davoult fils de Messire Jean François Davoult, lieutenant du régiment de Royal Champagne Cavalerie, seigneur d'Annoux et de dame Adélaïde Minard du Vélard son épouse, né de la veille de légitime mariage.
Le parrain a été Messire Nicolas Davoult son oncle, capitaine aide-major dans le corps des carabiniers de Monseigneur le Comte de Provence.

La marraine Madame Minard du Velard, veuve de Messire Etienne Minard du Velard, lieutenant-colonel dans le régiment de Forez.
Le parrain a été représenté par Jean Vatar et la marraine par Jeanne Porte tous deux domestiques chez Monsieur Davoult qui ne signent autorisés audit baptême.
Jean François Davoult et Marguerite Davout, tante, qui ont signé avec moi.
[Mention marginale :] B[aptême] Louis Nicolas Davout Maréchal de France prince d'Eckmül duc d'Auerstaedt 

Acte de baptême du maréchal Davout [4]

L’acte de baptême confirme la première génération donnée par « l’arbre maltais ». La mère du maréchal Davout s’appelle effectivement Adélaïde Minard du Vélard.

Tournons-nous désormais vers l’acte de mariage de cette dernière : 

L’an 1768 le 24 septembre en l’église paroissiale de Fussey le mariage a été célébré entre messire Jean François Davout chevalier lieutenant au régiment de royal Champagne Cavalerie coseigneur d’Annoux y demeurant fils majeur de feu messire Nicolas Davout chevalier coseigneur du dit Annoux capitaine de cavalerie et de dame Catherine de Somme et Françoise Adélaïde Minard Develars demoiselle fille majeure de feu Etienne Minard Develars écuyer seigneur de Lautreville, Velars et Villiers les polots [?]  en partie, chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis lieutenant- colonel au régiment de Forest et de Dame Louise Minard […]

Extrait de l’acte de mariage d’Adélaïde Minard du Vélard et de Jean-François Davout [5]

Notons pour information ainsi que pour confirmer l’identité de son époux qu’Adélaïde décède le 8 septembre 1810 à Ravières. 

[…] Françoise Adélaïde Minard âgée de soixante-[huit] ans, veuve de Messire Davout ancien officier de cavalerie est décédée en sa maison […]. 

Extrait de l’acte de décès d’Adélaïde Minard du Vélard [6]

L’identité des parents de Françoise-Adélaïde Minard de Velard est confirmé par leur acte de mariage daté du 2 mars 1735 ayant eu lieu à Avallon. Il s’agit bien de d’Etienne Mynard, (lieutenant-colonel dans le régiment de Forez) et de Marie Louise Minard :

[…] Mariage d’Etienne Mynard chevalier de l’ordre militaire de Saint-Louis au régiment de Forez de service en Italie fils majeur du défunt Georges Mynard, dépendant de l’autorité de dame Anne Personnier sa mère d’une part et de demoiselle Marie-Louise Mynard demoiselle fille dépendant de l’autorité d’Edmé André Mynard  écuyer seigneur de Lautreville demeurant à Avallon et de dame Louise Thérèse du Buisson ses père et mère d’autre part […]

Extrait de l’acte de mariage d’Etienne Mynard et de Marie Louise Minard [7]

Nos recherches font donc apparaître l’arbre suivant :

1. Lieutenant-colonel Etienne Mynard de Velard x le 2 mars 1735 à Avallon Marie-Louise Mynard
1.1 Françoise Adélaïde Minard de Velard (1741-1810) x le 24 septembre 1768 à Fussey Jean-François Davout (1739-1779). 
1.1.1 Louis Nicolas Davout (1770-1823), maréchal.

Une difficulté apparaît : les grands-parents maternels du maréchal Davout portent le même nom

Etablissons leurs arbres généalogiques respectifs pour lever toute ambiguïté : 

Jacques Minard (avocat) x Thérèse Collas-Cromot
Georges Minard (officier au régiment d'Orléans) x 7 juin 1688 à Tharoiseau Anne Personnier
 [8]
Etienne Mynard de Velard (Lieutenant-colonel) x le 2 mars 1735 à Avallon Marie-Louise Mynard

Arbre généalogique d’Etienne Mynard de Velard, grand-père (côté maternel) du maréchal Davout.

Edmé André Mynard x Louise Thérèse du Buisson
Marie-Louise Mynard x le 2 mars 1735 Lieutenant-colonel Etienne Mynard de Velard.

Arbre généalogique de Marie-Louise Mynard, grand-mère (côté maternel) du maréchal Davout.

Nulle trace d’un quelconque Maltais…

François Minard, le marchand maltais ?

Mais qu’en est-il du François Minard, soi-disant marchand à Malte d’origine marseillaise qui aurait épousé Marie Josèphe de Clugny ?

Un article de la Revue des Deux-Mondes daté de 1909 [9] nous donne un aperçu du personnage mentionné dans l’arbre généalogique fantaisiste. Il ne vit pas sous le soleil accablant de Malte mais en Bourgogne :

« Les Minard […], étaient d’honnêtes bourgeois d’Avallon, de fortune médiocre, tout récemment décrassés par quelque savonnette à vilain [10]. Les modestes fonctions remplies par la plupart d’entre eux, de génération en génération, au greffe ou au grenier à sel de la ville, n’étaient point pour permettre un état de vie somptueux. Le plus notoire de la famille semble avoir été l’arrière-grand-père de Mme de Genlis, François Minard, conseiller des défauts au bailliage d’Avallon. Le bonhomme avait acquis une sorte d’autorité dans sa ville. Mais il visait plus haut. Ce fut lui qui anoblit la famille par l’achat d’une charge de secrétaire près le Parlement de Dijon. Retors, madré, il s’efforce, avec une âpreté tenace, d’arrondir son bien par ventes, échanges, et procès, et de se donner l’allure seigneuriale conforme à son nouvel état. Mais, quoi qu’il fasse, sa fortune modeste et sa noblesse de fraîche date ne lui valent guère qu’une considération toute provinciale. Bien qu’il eût épousé une fille de bonne naissance, Edme-Marie-Josephte de Clugny, on ne parlait point sans sourire des Minard et de leurs prétentions. »

L’étude de la généalogie de François et Marie-Josèphe Declugny [11] ne laisse apparaître aucun lien parmi leurs descendants avec le maréchal Davout ou avec Malte parmi leurs ascendants.

Les Minardi maltais

On trouve bien des Minardi à Malte, sans que le moindre lien avec les Minard de Bourgogne ne puisse être établi de quelque façon que ce soit.

Deux branches probablement apparentées sont présentes sur l’île :

1 Domenico Minardi (de Senglea) x 12 février 1630 à La Valette Caterina Azzopardi
1.1 Isabella Minardi x 8 janvier 1651 à La Valette Giuseppe Dimech
1.2 Vincenzo Minardi x 21 janvier 1657 à La Valette Teresa Agius
1.2.1 Lorenza Menardi x 7 janvier 1694 à La Valette Giovanni Borg
1.2.2 Caterina Minardi x 8 janvier 1690 Tomaso Aiosa
1.2.3 Diana x 26 janvier 1693 à Porto Salvo Diaspano Felici
1.2.4 Giovanna x 24 février 1695 à Porto Salvo Domenico Bajardo
1.2.5 Anna Minardi x 10 avril 1701 à Porto Salvo Lorenzo Attard
1.2.6 Geronimo Minardi x 7 août 1701 à Porto Salvo Giovanna Farrugia
1.3 Agostina Minardi x 3 février 1654 à Porto Salvo Battista Cauchi
1.4 Francesco Minardi
1.5 Ignazio Minardi

1 Giovanni Minard (originaire de Marseille) x 25 mai 1619 à Vittoriosa Diuzza Maluni
1.1 Natale Menardi x 23 avril 1651 à Porto Salvo Lucrezia Stivala
1.1.1 Giovanni Minardi x 22 octobre 1685 à Porto Salvo Caterina Baldacchino xx 31 octobre 1705 à Porto Salvo Anna Maria de Pescingh.
1.1.2 Agnese Minardi x 7 janvier 1674 à Porto Salvo Giovanni Grech
1.1.3 Domenica Minardi x 6 février 1684 à Porto Salvo Antonio Russiotto

Conclusion

Ces recherches permettent d’établir que le maréchal Davout n’a pas d’ancêtres Maltais. Le seul lien qu’il possède avec l’archipel est sa présence aux côtés de Napoléon lors de la prise de Malte en juin 1798.

Relier l’ascendance du maréchal à la famille Teuma n’est pas sans ironie, car le comte Ferdinando Teuma-Castelletti fait partie des quatre députés élus par le peuple de Malte en révolte le 4 septembre 1798 contre son occupation par les Français.  

Encore une fois [12] nous sommes en présence d’une curieuse forgerie qui semble avoir été élaborée avec soin. Son auteur ne s’est pas contenté de relier deux arbres distincts mais a pris soin d’associer plusieurs éléments d’arbres différents existants.

La propagation de ces faux arbres, notamment grâce à internet, pose un réel problème. Ils parviennent petit à petit à s’infiltrer dans les publications sérieuses et à tromper les généalogistes chevronnés. Ils décrédibilisent ceux qui les reprennent de bonne foi et ridiculisent ceux qui se croient parents d’un personnage historique.

Notes
  1. Australian Heraldry Society: The Heraldry of the Nobility and Gentry of Gozo - Presented by Dr Charles A Gauci. https://www.youtube.com/watch?v=MpIZTo0igwc (voir 15e minute)
  2. https://heritagemalta.org/heraldry-in-malta-about-us/
  3. GAUCI, Charles A. The Peerage & Knightage of Malta, Midsea Books, 2018, p. 80.
  4. Archives départementales de l’Yonne, Annoux : BMS (1700-1792) - 5 Mi 65/3, page 231.
  5. Etat-civil de la Côte d’Or, référence FRAD021EC 297/001 Registres paroissiaux : 1579 – 1770, p. 640.
  6. Archives départementales de l’Yonne, Ravières : D (1810-1819) - 5 Mi 702/ 2, page 6.
  7. Archives départementales de l’Yonne, Avallon : BMS (1731-1743) - 5 Mi 247/9, page 100.
  8. Archives départementales de l’Yonne, Tharoiseau : BMS (1669-1730) - 5 Mi 919/ 9, page 69.
  9. BOURGAIN, M.-P. La jeunesse d’une femme célèbre – Madame de Genlis, Revue des Deux Mondes tome 52, 1909.
  10. Charge achetée par un roturier pour être anobli sous l’Ancien Régime.
  11. Ainsi orthographié dans les actes. Voir Archives départementales de l’Yonne, Avallon : T (1600-1699) - 5 Mi 249/3 p. 218
  12. Voir PORTELLI, « Le légendaire Eugène Matteo d'Armenia », Geneanum.

Publié avec l’aimable autorisation de Loïck PORTELLI


  1. Les patronymes maltais, de Joëlle PAWELCZYK
  2. Origine des noms à Malte, de Mario CASSAR
  3. Mariages à Malte au XVIIIème siècle, de Aurore VERIÉ
  4. Le sultan Djem et sa prétendue descendance maltaise, de Nicolas VELIN
  5. Le légendaire Eugène Matteo d'Armenia, de Loïck PORTELLI
  6. Jacques et Marguerite de Pellegrino, de Loïck PORTELLI
  7. Le Siège de Gozo en 1551 et la Repopulation de l’île (extraits), de Stanley FIORINI
  8. Mariages à Malte au cours de la période 1750-1800 (extraits), de Frans CIAPPARA
  9. Les trois frères CUMBO, de Georges GANDER et Nicolas VELIN
  10. Nicola SOLTANA, le fondateur, de Nicolas VELIN
  11. Le maréchal Davout est-il Maltais ?, de Loïck PORTELLI
Top